Corps. Question d'échelle


  La lumière est corps fait de photons corpusculaires. Corps est aussi la particule, l'atome, la molécule, la cellule. Corps céleste : soleil, planète, supernova, galaxie, poussière interstellaire. Puis, le corps sexué, animal, humain, corps d'homme, corps de femme. Corps : le plus parfait instrument et le plus tragique obstacle. Depuis 15 milliards d'années. Agglomération, fusion, séparation, attirance, repoussement, croissance, diminution, transformation, mutation, explosion, implosion, dissolution. Désir, souffrance, mort, recommencement. Innombrables corps tatoués, peints, depuis la préhistoire jusqu'à l'infinité des corps photographiés et filmés. Charlot. Corps de grosses femmes de Fellini. Ragazzi de Pasolini. Innombrables corps de la peinture et de la sculpture : bison mourant de lascaux, bouddha, scribe, Gudea, Vénus de Willendorf, de Titien, Baigneuses de cézanne, nu de Giorgione, corps de Dames de Dubuffet, « Origine du monde de Courbet. Koré, éphèbe. Que de corps ! Immobiles, en mouvement, en chute, en méditation, en espace, en espace-temps. Corps disloqué : Picasso; corps crucifié resuscité : Grünewald; surmusclé : Michel-Ange; innocent : Giotto; corps hiératique : Piero della Franscesca; usé : Rembrandt; humble : Van Gogh; corps-chair radieux : Rubens. Transfiguration. Ascension. Assomption. Corps damné. Corps extatique : Greco. Fou : Goya. Corps ailé de génies assyriens. Corps immatériel des anges, séraphins. Corps humain à la tête de chien : Anubis. Cadavre. Charogne. Corps fécondé, en accouchement, torturé, menacé, affamé, mourant. Ceci est mon corps.   Mon corps joue le jeu dont je suis la Règle. Règle du jeu, je de reigl déterminé. Déterminant. Un corpuscule de l'Univers. Un corpuscule de l'Univers C'est l'Univers.   7 avril 1985

Publié dans « Cahiers de psychologie de l'art et de la culture », n°11, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 1985